Charpente Cénomane

image portrait2Grand acteur de la construction et de la charpente bois, l’entreprise sarthoise Charpente Cénomane a été en 2008 la première entreprise du secteur à être certifiée PEFC. Créée en 1995, Charpente Cénomane compte désormais 50 collaborateurs et travaille à hauteur de 70% sur des bâtiments publics. Rencontre avec Jean-Claude Baudin, le dirigeant de l’entreprise.
Lors de votre certification PEFC en 2008, quelles étaient vos motivations ?

Nous voulions garantir à nos clients notre implication dans la démarche de certification PEFC. Si nous pouvions attester de la gestion durable des bois via des fournisseurs certifiés PEFC, il fallait que nous passions nous aussi à la certification pour attester à nos clients le respect de la chaîne de contrôle PEFC. Nous étions en fait le dernier maillon manquant de la chaîne qui va de l’arbre au produit fini. Charpente Cénomane a poursuivi cette démarche responsable sur le plan environnemental en étant, en 2009, la première entreprise de construction bois à faire son bilan carbone.
Alors qu’il y a quatre ans, nous utilisions 60% de bois certifié PEFC, les approvisionnements sont aujourd’hui plus importants. 90% du bois que nous utilisons est ainsi certifié PEFC ! Nous avions à l’époque le sentiment d’être précurseurs dans la démarche, c’est désormais dans l’air du temps.

Vous avez travaillé sur des projets de construction bois emblématiques, comment le marché évolue-t-il ?

Depuis 2005 le marché de la construction bois a eu une croissance forte et constante de + 20 % par an, de sorte qu'en 5 ans la part du bois construction a doublé ! Pour la petite histoire, nous avons construit en 2007 un local professionnel de stockage pour Yann Arthus-Bertrand, avec l’architecte Isabel Jacquinot. Il nous avait demandé si nous pouvions garantir la provenance des bois et le respect de la gestion durable de la ressource. Cette demande nous a encouragé à entreprendre nous aussi la démarche de certification PEFC.
Charpente Cénomane travaille désormais sur des aménagements extérieurs, des bâtiments publics, mais aussi des extensions-surélévations ou constructions de maisons ou des logements collectifs. Nous avons également travaillé sur plusieurs équipements culturels, comme le théâtre éphémère de la Comédie française. Nous avons aussi fait des travaux importants de modification de la la structure du Théâtre équestre de Zingaro à l'occasion d'un nouveau projet scénique de Bartabas.
Nous avons en 2011 participé à l’Habitat zéro carbone présenté sur le Salon Batimat. Avec les protagonistes de ce « bâtiment laboratoire », nous avons démontré qu’il était possible de baisser au maximum l’empreinte environnementale d’un bâtiment tout en choisissant des bois locaux et certifiés PEFC !

La Comédie française accueille un théâtre éphémère composé à 95% de bois certifié PEFC !

image comedie

Charpente Cénomane, 1ère entreprise de construction bois certifiée PEFC en 2008

Pendant les travaux de la salle de spectacle principale de la Comédie Française, un théâtre éphémère en bois s’est installé non loin de là, dans les jardins du Palais Royal. La « maison de Molière », construction bois conçue pour être démontée et réutilisée après les travaux permet au célèbre théâtre de maintenir ses représentations. Elle affirme également une démarche architecturale et environnementale forte, en plein cœur de Paris.
Un théâtre en bois de 746 places

Ce projet tire parti des atouts de la construction bois. Constitué de panneaux de bois clipsés les uns aux autres, il a été construit rapidement, en 4 mois, et présente de bonnes performances acoustiques et thermiques. L’utilisation du matériau bois permet un chantier plus propre. Une fois livré, les qualités isolantes de ce matériau permettent de réduire la facture énergétique du bâtiment.
A l’image d’un Lego géant, chaque pièce de la « maison de Molière » fait partie d’un système constructif facilement démontable. La configuration et la taille du bâtiment sont ainsi modulables en fonction des besoins : trois décors se succèdent chaque jour dans cette salle éphémère. Les 1 200 mètres carrés de ce théâtre innovant trônent dans les jardins du Palais Royal pour un an et demi.

1 000 m3 de bois pour la charpente et les panneaux

La démarche éco-responsable se poursuit avec l’utilisation, à hauteur de 95%, de bois certifié PEFC, garantissant la gestion durable de la ressource. Charpente Cénomane, 1ère entreprise de construction bois à avoir été certifiée PEFC en 2008, a fabriqué et posé la charpente bois de ce théâtre hors les murs. Elle est composée d’épicéa lamellé-collé d’Autriche. Les panneaux bois habillant cette structure ont été réalisés par KLH, une entreprise autrichienne également certifiée PEFC.
Ce n’est pas le premier coup d’essai de l’entreprise sarthoise Charpente Cénomane dans la construction de lieux de spectacles en bois. En collaborant avec l’architecte Patrick Bouchain, l’entreprise a notamment réalisé le chapiteau du Channel à Calais.

Retrouvez en vidéo les étapes de ce chantier hors norme
  • Créé le .

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.